En bref
Captures d'écran
Vidéos

Antorus, le Trône ardent

Rencontres

  • Varimathras – Seigneur de l’effroi chargé de mener les troupes de la Légion lors de la Troisième guerre, Varimathras ne parvint pas à contrer le roi-liche. Ayant consenti à une alliance malheureuse avec Sylvanas Coursevent, il tenta un dernier coup de force qui se solda par un échec. En châtiment, il fut livré au sabbat des shivarra. Les sœurs le torturèrent et le dépouillèrent de sa chair comme de sa santé mentale, ne lui laissant qu’une obsession lancinante : faire souffrir les mortels qui ont précipité sa chute.
  • Aggramar – Autrefois noble vengeur du Panthéon, Aggramar fut abattu par Sargeras avant de renaître sous les traits d’un titan de la destruction. Il réside aujourd’hui au cœur d’Argus, où il garde jalousement une force capable d’annihiler l’univers. Les démons eux-mêmes n’ont pas droit de cité dans son antre, et tous les mortels qui osent déroger à cette règle sont réduits en cendres par la lame ardente de son épée, Taeshalach.
  • Garde-portail Hasabel – La garde-portail Hasabel maintient ouvert le nexus utilisé par la Légion pour lâcher ses hordes impies sur des milliers de mondes. Avec sa myriade de portails menant à autant de sites stratégiques aux quatre coins de la Ténèbre de l’Au-delà, elle a les moyens de faire peser toute la puissance de l’arsenal démoniaque sur quiconque ose se dresser contre sa volonté.
  • Sabbat des shivarra – Après que les sœurs du sabbat eurent fait leurs preuves comme disciples, Sargeras leur confia la tâche impie de pervertir les esprits des défunts titans pour créer un panthéon noir. Chacune d’entre elles déploie ses propres raffinements de cruauté dans l’art de la torture, arrachant à ses victimes des hurlements qui résonnent dans les salles d’Antorus. Nul ne peut résister à leurs murmures, et même la volonté des titans ne peut les endurer bien longtemps.
  • Molosses de Sargeras – Imprégnés d’ombre et de feu, F’harg et Shatug sont les animaux de compagnie privilégiés de Sargeras. Dressés pour tuer, ces molosses aiment par-dessus tout éviscérer les ennemis de leur maître. À l’heure où l’armée de la Lumière et ses alliés marchent sur Antorus, la Légion se prépare à les lâcher sur le champ de bataille pour mettre un terme à l’invasion des mortels.
  • Brise-monde garothi – Construite dans les profondeurs d’Argus et dotée d’un arsenal assez puissant pour pulvériser des planètes entières, cette machine de guerre a été conçue dans un seul but : mettre un terme à l’invasion des mortels.
  • Haut-commandement antoréen – C’est à l’apogée de la civilisation érédar que fut fondé ce conseil, chargé de superviser la défense d’Argus et d’y maintenir la paix. Hélas, après avoir passé un funeste marché avec Sargeras, ces maîtres tacticiens employèrent leur expertise militaire pour orchestrer la Croisade ardente qui dévasta d’innombrables planètes. Le conseil est aujourd’hui à la tête de la puissance militaire de la Légion et n’hésite pas à la diriger contre tous ceux qui s’opposent à la volonté du titan noir.
  • Kin’garoth – Toutes les machines de guerre de la Légion sont issues de l’esprit tordu de Kin’garoth. Obsédé par la création d’instruments de mort, il s’est greffé à la chaîne de production afin d’engendrer une succession infinie d’engins de destruction. À la demande du maître de la Légion, son esprit brillant et malade a récemment accouché d’une nouvelle arme ultime dont il compte bien déployer la puissance dévastatrice contre l’armée de la Lumière.
  • Imonar le Chasseur d’âmes – Capable de traquer sa proie d’un bout à l’autre cosmos, Imonar est le tristement célèbre limier de la Légion. Équipé d’une vaste gamme de gadgets et de pièges, il n’a encore jamais renoncé à la moindre prime... et il n’a certes pas l’intention de ternir ce record parfait pour son dernier contrat.
  • Eonar la Lieuse-de-vie – Lorsque la Lieuse-de-Vie succomba à la lame de Sargeras, son essence réussit à échapper à son emprise. Après des millénaires où elle s’est terrée dans l’isolement le plus total, la Légion a fini par trouver son sanctuaire. Si son âme tombait entre les griffes de l’ennemi, les pouvoirs de la nature et de la création d’Eonar seraient mis au service de la Légion ardente, que rien ni personne ne pourrait plus arrêter.
  • Argus l’Annihilateur – Lié. Brisé. Une éternité passée à ne ressentir que la douleur. Une âme brisée, alimentant un mal infini. Le maître appelle. Debout... debout ! Il est temps de mettre fin à toute chose.

Ambiance


Informations connexes

Contribuer