En bref
Captures d'écran
Vidéos

Ny’alotha, la cité en éveil

Rencontres

  • Irion, l’empereur noir – Toutes ses précautions n’ont pas empêché Irion de succomber à son tour à la folie ayant emporté son père avant lui. Perverti par N’Zoth, il est convaincu que la seule manière pour lui de défendre Azeroth consiste à régner au nom du Dieu très ancien. Désormais, l’ancien prince trône en tant que légitime empereur noir.
  • Maut – Lorsque les anciens Aqir surgirent des sables du désert, leurs prophètes s’attelèrent à la construction d’un destructeur d’obsidienne imprégné de l’essence des Dieux très anciens. À son réveil, en proie à une soif de magie dévorante, Maut consomma le mana de ses créateurs, ne laissant derrière lui qu’un monceau de cadavres pourrissant sous le soleil brûlant d’Uldum.
  • Le prophète Skitra – Passé maître dans l’art de l’illusion, Skitra prend un malin plaisir à terroriser ses victimes en faussant leur perception de la réalité. Ceux qui se laissent abuser par ses subterfuges finissent par se perdre dans Ny’alotha sans espoir de retour.
  • Sombre inquisitrice Xanesh – Rares sont ceux qui parviennent à résister aux murmures des Dieux très anciens et ce faisant, ils se retrouvent aussitôt à la merci de la sombre inquisitrice Xanesh. Passée maître dans l’art de la torture, la cruelle Xanesh s’enorgueillit de faire lentement mais sûrement basculer ses victimes dans la folie, jusqu’à en faire d’authentiques adorateurs de N’Zoth.
  • Conscience collective – En perpétuelle concurrence, les généraux Ka’zir et Tek’ris se disputent sans relâche le contrôle de leurs congénères aqir. Imposant tour à tour leur domination, ils modifient à leur guise la stratégie de l’essaim qui leur obéit aveuglément.
  • Shad’har l’Insatiable – Shad’har l’Insatiable est l’une des créations les plus abjectes de N’Zoth. Il se repaît des carcasses corrompues abandonnées dans son antre par les serviteurs de son seigneur et maître. Tourmenté par une faim insatiable, le corps de Shad’har subit de terribles mutations à chaque fois qu’il dévore un nouveau cadavre.
  • Drest’agath – Avant d’être arraché à sa torpeur par le retour de N’Zoth, le monceau de chairs perverties appelé Drest’agath sommeillait dans les galeries souterraines de Ny’alotha depuis des millénaires. À présent, il remonte à la surface tel un gigantesque furoncle prêt à éclater, menaçant de propager sa pestilence aux quatre coins d’Azeroth.
  • Il’gynoth, la corruption ressuscitée – Après sa défaite dans le Cauchemar d’émeraude, Il’gynoth s’est réfugié dans les profondeurs de Ny’alotha pour reprendre des forces. Depuis, il a fusionné avec l’architecture même de la cité, propageant ses miasmes à travers l’Empire noir telle une infection rampante. Son pouvoir ne cesse de grandir alors que ses chairs corruptrices gagnent toujours plus de terrain.
  • Vexiona – Obsédée par les pouvoirs que N’Zoth lui a conférés et dont elle fait un usage débridé, Vexiona s’est attaché une secte de fanatiques mus par un appétit sans bornes pour les dons du Vide. Au sommet de son temple de l’Empire noir, elle transforme ses plus loyaux fidèles en horreurs implacables.
  • Ra Den le Spolié – Alors qu’il se battait vaillamment pour sauver la Chambre du Cœur, Ra Den fut happé dans Ny’alotha, où il succomba aux murmures de N’Zoth. Le désarroi qui le rongeait depuis si longtemps finit par avoir raison de la dernière lueur d’espoir à laquelle il se raccrochait. Damné au-delà de toute rédemption, le grand gardien est aujourd’hui prêt à tout pour accomplir la volonté du Dieu très ancien.
  • Carapace de N’Zoth – Au centre de Ny’alotha se dresse une effroyable montagne de chair grouillante d’yeux et de tentacules d’où suinte une corruption galopante. La folie qui en émane ronge la santé mentale de quiconque s’en approche. Bienvenue au cœur de l’Empire noir, siège du pouvoir de N’Zoth, dans le corps d’un dieu fait chair.
  • N’Zoth le Corrupteur – Incarcéré des siècles durant dans sa prison abyssale forgée par les Titans, N’Zoth continua à user de son influence pour corrompre Azeroth. Désormais libre de ses mouvements, le Corrupteur dévoile sa véritable forme et met à exécution son plan pour faire de sa vision de l’Empire noir notre nouvelle réalité. Si personne ne l’arrête, le monde tel que nous le connaissons sera transfiguré à l’image de sa folie éternelle.

Informations connexes

Contribuer